Bonjour à tous,

Plus un individu est souple sur l’ensemble de son corps, plus il sera à l’aise dans ses techniques. Son équilibre sera plus stable, moins d’appel, moins de blessure, moins de raideur par exemple sur une chute suite à une projection, plus de  résistance aux clées etc….

Dans cet édito, je ne donnerais qu’une info.

Souvent par faute de temps, nous  pratiquons souvent les mêmes exercices pour nous assouplir (écart facial, latéral, position du sauteur de haie, jambes sérrées pour les ischios, sur les cuisses pour les quadriceps, les fléchisseurs etc…)

Et pourtant, pour réussir le grand écart, nous devrions travailler la souplesse de tous les muscles du corps(dorsaux, épaules, chevilles, fessiers, abdominaux etc…) sous diffèrentes postures . Un novateur dans ce domaine est Christophe CARRIO. Ce sportif de haut niveau a mis en place un certain nombre d’exercices pour travailler sa souplesse.

Mais nous sommes souvent à cours de temps. Je vais donc faire quelques rappels basiques.

Ne jamais s’entraîner à froid. Il existe une méthode d’étirement à frois mais elle doit se faire sous surveillance direct d’un coach et il faut être apte physiquement à cette méthode. Elle est dangereuse si elle est mal pratiquée.

 Nous verrons une autre méthode  lors d’un prochain édito (cela fera plaisir à David) : contraction d’un muscle puis son étirement. C’est efficace mais un peu plus long pour les résultats. 

Donc aller courir 15 à 20 mn et/ou prenez un liquide chaud voire un bain ou une douche ou encore faîtes les exercices d’échauffement que nous faisons en salle.

Prenez un vêtement dans lequel vous êtes à l’aise. Il faut échauffer tout le corps même si le gros de la séance portera sur les jambes.

Restez de 30s à 1m30 voire grand maxi 2mn. N’allez jamais au dessus de vos  limites. Contrôlez votre équilibre, pas de mouvement de ressort et contrôlez votre respiration. Essayez de garder au max votre dos droit.  Attention avant un combat ou une séance technique, ne faîtes pas cette séance qui laisse des traces de fatigues importantes. Gardez votre pêche pour les cours. En comptétitions ou avant un entraînements au club, les étirements préparatoires aux technques ne doivent pas dépasser les 10 à 12 s par exercices. Et derrières sont automatiquement réalisées des techniques de jambes par exemples. Il ne faut pas confondre cet instant avec notre spécifique étirement, qui peut durer presque 01 heure ou avec  les étirements de fin de séances. 

Selon votre rythme de repos (environ 1mn), faites des mouvements de décontraction des jambes , des hanches, des genoux etc…Buvez…beaucoup….d’eau régulièrement par petites gorgées. Pas d’eau gazeuse ou sucrée type coca !

Travaillez des exercices pour l’écart facial et latéral. Si vous commencez à sentir la fatigue arriver, stoppez votre séance.

Nous ne cherchons pas une souplesse de danseuse dans le sens noble du terme. Nous cherchons une certaine efficacité. C’est pourquoi à la fin de chaque séance, répétez dans le vide et/ou sur un sac, les techniques de coup de pied que vous connaissez. Les coups doivent être assez forts (90% de votre puissance maxi si sur sac !). Le corps doit mémoriser cette souplesse à des fins de frappes à la tête. Si vous répétez dans le vide, travaillez l’équilibre et la hauteur des coups.

L’idéal est de pouvoir faire un coup de pied à la tête à froid, en “civil” lors d’une agression. Je vous laisse imaginer les difficultés (état du sol, la taille de l’individu, nos vêtements “Jeans moules burnes ou petit short village people” ou encore T-shirt taillé à la Pascal c’est dire en taille – 4XS etc…)

Mais nous devons améliorer nos qualités physiques. Pour les pratiquants souples et grands, cela leur laisse une zone supplémentaire de frappe même si elle reste à risques. Pour les “petits”, cela peut nous laisser la possibilté de travailler à distance en sécurité relative.  

Ce travail de souplesse va nous servir à nous améliorer à l’entraînement pour apprendre à bloquer tous les coups de pieds des diffèrents styles de combat.

En effet, même si nous sommes une méthode de self defense, une technique, comme un coup de pied, placée dans le timing peut être très efficace. Il faut donc savoir se défendre contre les coups à la tête et placer de trés efficaces contres puisque l’adversaire aura pris de gros risques en “s’ouvrant”.

Enfin, vous pouvez travailler ces étirements à deux ou tout seul.

Voilà. Bonne séance. A lundi

Eric D.