Bonjour,

Effectivement, nous nous intérressons au combat libre.   Dans les compétitions d’Arts martiaux et de sports de Combat, cela représente le plus niveau (mélange des techniques de combat). Que l’on soit pour ou contre ce type de rencontres, ces combattants savent tout faire…Pieds/poings, lutte, judo, ju-jitsu, ont des cardio de folie sans compter un mental d’acier. C’est une trés bonne école qui utilisent également des petits gants qui ne pardonnent pas grand chose. C’est un sport extrème réservé à une élite. Mais cela reste un sport avec des règles, un arbitre et un trés grand respect entre les combattants. Parfois ( à voir sur RTL9), les pratiquants s'”autoarbitrent”.

Nous sommes une méthode de self défense, issue de l’armée, avec aucune régle, pas de compétition mais nous pratiquons dans le respect et avec sang-froid.

La grosse différence vient de la pratique du combat au sol. En effet, le fait de pouvoir mordre, frapper au parties, aux yeux, d’être sur du goudron, de prendre une pierre, simplifie beaucoup le combat au sol….Imaginez vous sur un trottoir, dans un hall d’immeuble sans échauffement, en jean/ blouson,totalement surpris etc..tenter de passer un juji (clé de bras)à minuit aprés un bon cinéma ou resto ! Nous avons de besoin de techniques simples à mettre en oeuvre qui ne nous expose pas ou le moins possible à l’adversaire ou aux adversaires.

Néanmoins tous les ans voire plus, nous allons nous former aux MMA. Les combattant ne trichent pas, nous faisons du sparring.Nous pouvons nous tester mentalement physiquement et techniquement. De plus, plus vous connaissez de techniques, plus vous aurez d’outils. Par exemple, pour des représentants des forces de l’ordre, il est utile de savoir mettre en ouvre des étranglements, des clés afin de protéger au maximum l’intégrité de la personne interpellée.

En conclusion, entrainez-vous au combat libre mais gardez toujours en mémoire que notre pratique est une méthode de self défense( comprenant aussi la défense contre les armes) “sans régle”et sans arbitre dans des conditions réelles d’agression. Au sol, nous ne prendrons que peut être 10% de l’ensemble des techniques qui existent. Notre défense se fera en fonction de la légitime défense et de rien d’autre.

Je reviendrais sur ce thème.

A bientôt

ED